Fabrication des savons de Marseille.

L'intégralité de nos produits en vente sur notre store sont de fabrication française.

En effet ils sont tous fabriqués, pour tout ce qui est savon de Marseille et liquides dans l'entreprise artisanale de savon de Marseille se situant dans le 14ème arrondissement de Marseille : la savonnerie le sérail.

Toutes nos huiles sont qualitativement sélectionnées parmi les meilleures huiles du bassin méditerranéen.

Toutes nos fabrications de savon de Marseille, liquides et solides sont faites en chaudron à chaud.

Nous allons vous parler de cette fabrication plus en détails :

La fabrication du savon de Marseille se passe en 4 étapes, ou 5 si l'on décompose la première.

 

1ère étape de fabrication l'empâtage :

Dans cette première étape le maitre savonnier mélange les huiles, olive et coprah pour le savon vert. Pour le savon blanc ce sera huile de tournesol, ou pépin de raisin et coprah.

Il mélange ensuite les huiles avec de la soude et chauffe le tout à 100 degrés.

Fin de première étape le relargage :

Lorsque les huiles sont empattées on ajoute les eaux des précédentes fabrications et du sel pour couper l’empâtage.

2ème étape de fabrication la cuisson : 

Comme son nom l'indique le maitre savonnier fait cuire sa pâte à savon. Cela sert à la stabilisation des huiles une fois le savon terminé et servira à retirer l'odeur prononcée de celles-ci.

3ème étape de fabrication les lavages :

C'est paradoxal mais le maitre savonnier lave son propre savon. En effet on parle de "laver" l'action d'ajouter du sel avec de l'eau ce qui va filtrer l'excédent de soude et les impuretés des huiles. Ces impuretés seront ensuite enlevées du chaudron grâce à la décantation.

4ème étape de fabrication la liquidation :

Dans sa dernière étape le maitre savonnier doit faire l'inverse de ce qu'il a fait au départ c'est à dire transformer une pâte en liquide. Il va envoyer de l'eau abondamment dans le chaudron tout en le chauffant à haute intensité.

Ces différentes étapes prennent une semaine entière de fabrication plus deux jours de décantation pour le savon à chaud.

VID_20200601_145801 from Mes Savons on Vimeo.

 

La coulée de savon :

Une fois la fabrication terminée, dans la continuité de la méthode de fabrication  artisanale, le savon est déposé dans des grands bacs disposés sur le sol que l'on appelle "les mises". Cette étape s'appelle la coulée de savon et elle est indispensable pour un séchage optimal pendant une semaine.

20200524_105323 from Mes Savons on Vimeo.

 

Le découpage et le séchage :

La dalle de savon est ensuite découpée à l'aide d'un "couteau" tiré par un câble et les blocs d'environ 50 kilos sont soulevés par aspiration. ils sont ensuite découpés en forme de cubes de différents calibres allant de 300 grammes à 1 kilos à l'aide d'une table à découper. Les blocs passent à travers une série de câbles tendus, les cubes obtenus sont entreposés sur des charriots pour un dernier séchage d'une semaine à l'air libre.

Dernière étape avant la vente la pose de l'estampille :

Lorsque le savon est suffisamment sec, on pose le savon dans une "mouleuse" et une matrice de 6 plaques pose l'estampille ( le tampon ) sur les 6 faces à la fois. Les mouleuses sont d'époque, ce qui donne cet aspect si particulier au savon de Marseille artisanal.

La savonnerie se visite tous les vendredis après-midi sans rendez-vous de 14h à 16h30.

Vous pouvez aussi prendre rendez-vous pour une visite du lundi au jeudi au 04.91.98.28.25 ou sur infos@savon-leserail.com